Maintenance

Actualité Maintenance Eolienne Evidence Energy

Beaucoup de personnes pensent que lorsque l'éolienne est mise en service, le travail est fait et définitivement terminé. C'est faux malheureusement, car tous dispositifs apparemment simples en apparences, tels que le petit éolien nécessite une attention régulière pour fonctionner efficacement de façon pérenne.

Les aérogénérateurs de petite puissance fonctionnent automatiquement, que ce soit pour alimenter le réseau électrique ou bien charger des batteries pour des sites isolés ou non. Les rotors de ces petites turbines tournent généralement en roue libre, et lorsque le vent arrive, elles accélèrent et commencent à produire de l'électricité ou pomper de l'eau, apparemment sans aucun effort.

Cette capacité à fonctionner pendants des jours, semaines voire des mois sans interruption et sans interventions humaines peut donner une fausse impression. Résultat, on peut croire que ces machines sont d’une robustesse à toute épreuve, et en déduire que l'entretien est quasi nul. À cet égard, ces aérogénérateurs sont particulièrement trompeurs.

Une inspection minutieuse et régulière peut permettre de détecter des problèmes avant qu'ils ne deviennent graves.
Tout fabricant sérieux proposera un guide de mise en service et de maintenance. Il est va de la sécurité des personnes et de la durée de vie de l'éolienne.

Pour une vérification visuelle, vous avez deux possibilités, la première munissez-vous de jumelle et commencez à vérifier l'état des pales, la rotation du rotor, l'état du safran, et bien entendu, si vous avez le moindre doute, tel qui soit, stopper la turbine. La deuxième solution est nettement plus confortable, utilisez soit une nacelle ou basculer votre mât si ce dernier est équipé d'une charnière.

Lors de votre décision d'acheter un mat basculant ou fixe, si vous avez le budget pour le basculant, n'hésitez pas une seconde. Vos techniciens vous remercieront mille fois.

La nacelle est certes une solution, mais elle présente des contraintes à ne pas négliger.
Son coût peut varier de 250 € à des milliers d'euros, selon l'endroit ou est située l'éolienne. L'accessibilité au chantier n'est pas évidente par rapport à la météo capricieuse, mais aussi à la possibilité d'y accéder lorsque le chantier est terminé. La sécurité est vitale dans ce métier, généralement la maintenance peut se faire à des hauteurs allant de 6 m à 30 m, et l'entretien nécessite de démonter des pâles, des carters, des pièces généralement encombrantes. Ces manipulations se font bien entendu, à l'extérieur, avec les conditions climatiques du moment.

Toutes ces contraintes ne sont pas actuelles, dans le cas ou vous avez opté pour un mât basculant. Un conseil, pensez-y sérieusement avant de passer votre bon de commande.